Sunday, January 20, 2019

Apple tree in backyard / Pommier dans mon court


The weather has been fairly cold lately and the skies have been overcast. It's not the ideal time to go out and sketch or photograph the landscape. So, one afternoon I took my iPad Pro and began to sketch our apple tree in the backyard from my window. The tree is an interesting subject with its limbs stretching out in different directions. To my surprise as I was drawing, a young rabbit came into the yard and ate some of the bird seeds that had fallen on the ground. It hunted around for a while and wasn't the least bit frightened - a good model for a sketch!
Digital image with iPad Pro and Procreate.

Le temps a été assez froid ces derniers temps et le ciel était couvert. Ce n’est pas le moment idéal pour sortir dessiner ou photographier le paysage. Alors, un après-midi, j'ai pris mon iPad Pro et j'ai commencé à dessiner notre pommier dans la cour de ma fenêtre. L'arbre est un sujet intéressant avec ses branches qui s'étendent dans différentes directions. À ma grande surprise alors que je dessinais, un jeune lapin entra dans la cour et mangea quelques-unes des graines pour oiseaux tombées au sol. Il a cherché dans le court pendant un moment et n'était pas le moins du monde effrayé - un bon modèle pour un croquis!
Image numérique avec iPad Pro et Procreate.

Saturday, January 12, 2019

Deer at dusk on a winter's evening / Les cerfs au crépuscule un soir d'hiver

At this time of year in the Upper Gatineau Valley, there are few people in the cottages and houses that are found along the lakes and in the forested areas. It's very tranquil. Yes, there's the occasional ski-do that may pass by on the lake but otherwise it is a silent world. While taking a walk before supper one evening, my daughter and I disturbed a small group of deer that were foraging for food. I quickly took a photo thinking it might be a good subject for a sketch. 
Watercolour in a Strathmore sketchbook, 27.5 x 17.5 cm.


À cette époque de l'année, dans la Haute vallée de la Gatineau, il y a peu de monde dans les chalets et les maisons qui se trouvent le long des lacs et dans les endroits boisées. C'est très tranquille. Oui, il y a parfois des ski-dos qui peuvent passer sur le lac, mais sinon, le monde est silencieux. Un soir, en me promenant avant le souper, ma fille et moi avons dérangé un petit groupe de cerfs qui cherchaient de la nourriture. J'ai rapidement pris une photo en pensant que ce serait un bon sujet pour un croquis.
Aquarelle dans un carnet de croquis Strathmore, 27,5 x 17,5 cm.

Tuesday, January 8, 2019

Library of Parliament interior / L'intérieur de la Bibiliothèque du Parlement


As I've mentioned in recent postings, the Parliament Buildings in Ottawa will be undergoing extensive renovations for the next ten years or so. One of the unfortunate results will be that the Library of Parliament will be soon closing. As you can see in this sketch I made of its interior, the Library is an enormous structure with a domed ceiling soaring far above a marble statue of a young Queen Victoria  made in 1871 by Marshall Wood. Designed by Thomas Fuller, the Library is a octagonal structure with sixteen flying buttresses supporting the walls and roof. Trying to sketch its interior certainly tested my skills and understanding of perspective; I think geometry overtakes perspective.
Watercolour with Copic pens in a Strathmore sketchbook, 26 x 17 cm.

Comme je l'ai mentionné récemment, les édifices du Parlement à Ottawa feront l'objet d'importants travaux de rénovation au cours des dix prochaines années environ. L'un des résultats malheureux sera que la Bibliothèque du Parlement fermera bientôt. Comme vous pouvez voir dans ce croquis que j'ai fait de son intérieur, la Bibliothèque est une énorme structure avec un plafond en forme de dôme s'élevant bien au-dessus d'une statue en marbre représentant une jeune reine Victoria réalisée en 1871 par Marshall Wood. Conçue par Thomas Fuller, la Bibliothèque est une structure octogonale avec seize arcs-boutants soutenant les murs et le toit. Essayer de dessiner son intérieur a certainement mis à l'épreuve mes compétences et ma compréhension de la perspective; je pense que la géométrie dépasse la perspective.
Aquarelle avec stylos Copic dans un carnet de croquis Strathmore, 26 x 17 cm.
 
From Parliamentary Briefing by Ian Chodikoff in Canadian Architect, September 2006.
 

Saturday, December 29, 2018

Library of Parliament carving 3 - Oak and fern leaves / Bibliothèque du Parlement sculpteur 3 - Feuilles de chêne et de fougère

This is the third sketch in my series on the Library of Parliament wood carvings. I call this one Oak and Fern Leaves. There are many other designs in the main branch of the Library which are similar to this one and incorporate other plants or geometric patterns in a circular shape. The carvers were very creative in devising compositions which were all distinct but tied to the same theme using white pine. I can imagine them toiling away on this project with dedication and enthusiasm. Its a pity that it was done in anonymity.
Watercolour with Copic pens in a Strathmore sketchbook, 15 cm in diameter.

Voici le troisième croquis de ma série sur les sculptures sur bois de la Bibliothèque du Parlement. J'appelle celui-ci Feuilles de chêne et de fougère. La succursale principale de la bibliothèque comporte de nombreux autres modèles semblables à celui-ci et incorporant d’autres plantes ou motifs géométriques de forme circulaire. Les sculpteurs ont été très créatifs dans la conception de compositions toutes distinctes, mais liées au même thème sur le pin blanc. Je peux les imaginer travaillant sur ce projet avec dévouement et enthousiasme. C'est dommage que cela se soit fait dans l'anonymat.
Aquarelle avec stylos Copic dans un carnet de croquis Strathmore, 15 cm de diamètre.
 

Friday, December 28, 2018

Library of Parliament carving 2 - The Cockatrice / Bibliothèque du Parlement sculpture 2 - La Cockatrice

Here's another sketch from my series of wood carvings from the Library of Parliament. I call this one The Cockatrice. It's a mythical creature similar to a basilisk with the body of a dragon or serpent and head of a rooster. Legend said that it could kill people by looking, touching or breathing on them. It was a good symbol to place at the entrance of the Library reminding users to be careful. This is another illustration of the imagination of the carvers who worked on these sculptures. So far, I have not been able to find much information on who they were or what their backgrounds were. There is some information on the present Dominion Sculptor (Phil White) here, the House of Commons' chamber sculptors (most notably Elzéar Soucy) here, and some photos of the Library carvings here. It seems to me that their stories would be interesting to recount.
Watercolour with Copic pens in a Strathmore sketchbook, 15 cm in diameter.

Voici un autre croquis de ma série de sculptures sur bois de la Bibliothèque du Parlement. J'appelle celui-ci La Cockatrice. C'est une créature mythique semblable à un basilic avec un corps de dragon ou de serpent et une tête de coq. La légende disait que cela pourrait tuer des gens en les regardant, en les touchant ou en les respirant. C'était un bon symbole à placer à l'entrée de la bibliothèque pour rappeler aux utilisateurs de faire attention. C'est une autre illustration de l'imagination des sculpteurs qui ont travaillé sur ces oeuvres. Jusqu'à présent, je n'ai pas pu trouver beaucoup d'informations sur ces sculptures. Vous y trouverez des informations sur le sculpteur du Dominion actuel (Phil White) ici, les sculpteurs à la chambre de la Chambre des communes (notamment Elzéar Soucy) ici, ainsi que des photos des sculptures de la bibliothèque, ici. Il me semble que leurs histoires seraient intéressantes à raconter.
Aquarelle avec stylos Copic dans un carnet de croquis Strathmore, 15 cm de diamètre.

Thursday, December 27, 2018

Library of Parliament carving 1 - The Green Man / Bibliothèque du Parlement sculpture 1 - L'homme vert



The Library of Parliament main branch is found in the Centre Block of the Parliament Buildings in Ottawa. Like the rest of the Centre Block, it will soon be closed for renovations lasting at least ten years. The building is a gem. Designed in a Victorian High Gothic style, construction began in 1859 and continued for decades. Its main reading room rises in a high vaulted ceiling with white pine panelling carved into a variety of designs, flowers, masks, mythical creatures. After a recent visit, I thought that it would be appropriate to do a small series of sketches of some carvings found in the entrance. I call this carving The Green Man. This motif (a face surrounded with leaves) is found in many cultures through many ages around the world. Its interpreted as a symbol for rebirth, representing growth in spring.
Watercolour with Copic pens in Strathmore sketchbook, 15 cm in diameter.


La succursale principale de la Bibliothèque du Parlement se trouve dans l'édifice du Centre des édifices du Parlement à Ottawa. Comme le reste de l'édifice du Centre, il sera bientôt fermé pour des travaux de rénovation d'au moins dix ans. Le bâtiment est un joyau. Conçue dans un style victorien de haut gothique, la construction a commencé en 1859 et s'est poursuivie pendant des décennies. Sa salle de lecture principale s'élève dans un haut plafond voûté avec des lambris de pin blanc sculptés dans une variété de motifs, fleurs, masques, créatures mythiques. Après une visite récente, j’ai pensé qu’il serait approprié de faire une petite série de croquis de certaines sculptures trouvées dans l’entrée. J'appelle cette sculpture l'Homme vert. Ce motif (un visage entouré de feuilles) se retrouve dans de nombreuses cultures à travers les âges à travers le monde. Il est interprété comme un symbole de renaissance, représentant la croissance au printemps.
Aquarelle avec stylos Copic dans un cahlier d'esquisse Strathmore, 15 cm de diamètre.


Tuesday, December 18, 2018

House of Commons foyer at Christmas / Le foyer de la Chambre des communes à Noël



The foyer of the House of Commons is traditionally graced with a large Christmas tree each year. This adds a lot of seasonal atmosphere to the already beautiful anteroom in front of the chamber which is decorated with exquisite stone sculptures that recount the history of Canada as well as other incredibly beautiful designs. Unfortunately, the Centre Block Building is closing for major renovations which will take at least ten years. So this was the last time that many of us had to visit the building where we worked for decades and to appreciate its breath-taking beauty. Merry Christmas!
Watercolour with Copic pens in a Strathmore sketchbook, 25.5 x 19 cm.

Le foyer de la Chambre des communes est traditionnellement doté d'un grand arbre de Noël chaque année. Cela ajoute une atmosphère saisonnière à l’ambiance déjà magnifique qui se trouve devant la Chambre des communes, décorée d’excellentes sculptures en pierre relatant l’histoire du Canada et d’autres motifs incroyablement beaux. Malheureusement, l'édifice du Centre ferme pour des rénovations majeures qui dureront au moins dix ans. C’était donc la dernière fois que beaucoup d’entre nous devaient visiter le bâtiment où nous travaillions depuis des décennies et en apprécier la beauté à couper le souffle. Joyeux Noël!
Aquarelle avec stylos Copic dans un carnet de croquis Strathmore, 25,5 x 19 cm.

Thursday, December 13, 2018

Wildwood



This house, called Wildwood, was where my mother and her family lived during the Great Depression in the 1930s. The house was built in 1863 by Robert Lees and was demolished in the 1960s for the construction of a major artery road in downtown Ottawa - the Queensway. I recall that before it was demolished, I was taken to see the house by my parents. By then it was in a state of disrepair but I thought that it was just magnificent. I couldn't believe that my mother had lived in such a stately looking house. I thought that it would be fitting to add my parents to the scene.
Technical note: I made this sketch on my iPad Pro with an app called Procreate. I used some photos (see below) to sketch an image on watercolour paper in ink, and then imported it into my iPad where I coloured it. I confess that I'm still learning how to make images on my tablet but I'm enchanted with all the possibilities this electronic medium allows. The app says that I spent 9 hours 32 minutes colouring this image and made 14,212 brushstrokes. Unbelievable!
Digital image, 1768 x 1218 pixels (62 x 43 cm).

Cette maison, appelée Wildwood, était le lieu de résidence de ma mère et sa famille pendant la grande dépression des années 1930. La maison a été construite en 1863 par Robert Lees et a été démolie dans les années 1960 pour la construction d'une importante artère principale du centre-ville d'Ottawa - le Queensway. Je me souviens qu'avant la démolition, mes parents m'avaient emmené voir la maison. À ce moment-là, c'était dans un état de délabrement mais je pensais que c'était simplement magnifique. Je ne pouvais pas croire que ma mère avait vécu dans une maison aussi imposante. J'ai pensé qu'il serait approprié d'ajouter mes parents à la scène.
Note technique : J'ai réalisé ce croquis sur mon iPad Pro avec une application appelée Procreate. J'ai utilisé des photos (voir ci-dessous) pour dessiner une image sur papier aquarelle à l'encre, puis je l'ai importée dans mon iPad, où je l'ai coloriée. J'avoue que j'apprends encore à créer des images sur ma tablette, mais je suis enchanté par toutes les possibilités offertes par ce support électronique. L'application indique que j'ai passé 9 heures 32 minutes à colorier cette image et que j'ai effectué 14 212 coups de pinceau. Incroyable!
Image numérique, 1768 x 1218 pixels (62 x 43 cm). 

Photo published by Blair Stannard in Old Ottawa's Past - Forgotten and Fond Memories / Photo publié par Blair Stannard
 


Tuesday, November 27, 2018

Winter garden / Le jardin en hiver




Winter has arrived early this year. Sometimes we can wait until Christmas Eve before the first snow falls but not this year! Despite the early cold, the beginning of the season is magical. The tree limbs are highlighted with a fresh layer of snow, lights are reflected on clean white surfaces, and during the day shadows have a nice blue hue. While shoveling my laneway this morning, I took the time to admire my rock garden and the withered flowers covered in snow. 
Watercolour with Copic pens in a Fabriano sketchbook, 22 x 19 cm.

L'hiver est arrivé tôt cette année. Parfois, on peut attendre la veille de Noël avant la première neige, mais pas cette année! Malgré le froid précoce, le début de saison est magique. Les branches des arbres sont soulignées d'une nouvelle couche de neige, les lumières se reflètent sur des surfaces blanches et propres et, pendant la journée, les ombres ont une belle teinte bleue. Ce matin, lors du pelletage de ma ruelle, j'ai pris le temps d'admirer mon jardin de rocailles et les fleurs fanées couvertes de neige.
Aquarelle avec stylos Copic dans un carnet de croquis de Fabriano, 22 x 19 cm.

Sunday, November 25, 2018

Governor Bay in winter / La baie du gouverneur en hiver


This is a scene in Ottawa at Rockliffe Park along the Ottawa River near Governor Bay. I made it from a photo that's probably one hundred years old, but I don't believe that the scene has changed much over this timespan. Today is a listless sort of day with fog patches in the city making it feel somewhat dreary. My painting reflects this with the colours I've used. I made it with gouache paint - a sort of opaque watercolour. The advantages of gouache over transparent watercolour is that you can paint over sections with lighter colours much as you would with acrylic or oil paints. While I like using it, I am not satisfied with the white paint in my set - it doesn't come out bright enough to highlight areas. I may want to experiment some more.
Gouache painting in a Fabriano sketchbook, 26.5 x 15 cm.

Voici une scène à Ottawa au parc Rockliffe le long de la rivière des Outaouais, près de la baie du Gouverneur. Je l'ai créée à partir d'une photo qui a probablement cent ans, mais je ne crois pas que la scène ait beaucoup changé au cours de cette période. La journée d'aujourd'hui est une journée apathique avec des nappes de brouillard dans la ville qui la rendent un peu lugubre. Ma peinture reflète cela avec les couleurs que j'ai utilisées. Je l'ai faite avec de la peinture à la gouache - une sorte d'aquarelle opaque. Les avantages de la gouache par rapport à l'aquarelle transparente sont que vous pouvez peindre des sections avec des couleurs plus claires, comme vous le feriez avec des peintures acryliques ou à l'huile. Bien que j'aime l'utiliser, je ne suis pas satisfait de la peinture blanche de mon jeu: elle ne ressort pas assez brillante pour mettre en évidence des zones. Je veux peut-être expérimenter un peu plus.
Peinture à la gouache dans un carnet de croquis de Fabriano, 26,5 x 15 cm.

Monday, November 5, 2018

Ottawa River near Lemieux Island / La rivière des Outaouais près de l'Ïle Lemieux




This is a sketch I made this summer when I was cycling along the Ottawa River Pathway near Lemieux Island. According to the maps, this place is actually called Lazy Bay and it's home to over half a dozen small rocky islands which are quite picturesque. If you continue on the bike path for another five minutes, you'll arrive at Remic Rapids - home to John Felice Ceprano's stunning rock sculptures (see photos below). Its taken me a while to ink and colour this particular sketch, but I'm glad that I did it - I've had a chance to relive a great day!
Watercolour with Copic pens in a Fabriano sketchbook, 28 x 18 cm.

Voici un croquis que j'ai fait cet été quand j'ai fait du vélo sur le sentier de la rivière des Outaouais, près de l'île Lemieux. Selon les cartes, cet endroit s'appelle en fait Lazy Bay et abrite une demi-douzaine de petites îles rocheuses assez pittoresques. Si vous continuez sur la piste cyclable pendant encore cinq minutes, vous arriverez aux Rapides Remic, qui abrite les superbes sculptures rupestres de John Felice Ceprano (voir les photos ci-dessous). Il m'a fallu un certain temps pour encrer et colorier ce dessin, mais je suis heureux de l'avoir fait. J'ai eu la chance de revivre une belle journée!
Aquarelle avec stylos Copic dans un carnet de croquis de Fabriano, 28 x 18 cm.




 

Wednesday, October 31, 2018

Halloween


For the fun of it, I sketched these Halloween images on 'trick or treat' bags. I think, however, that the contents inside the bags will make a bigger impression than the images outside. Happy Halloween anyway!


Pour le plaisir, j'ai dessiné ces images d’Halloween sur des sacs «trucs ou friandises». Cependant, je pense que l'intérieur des sacs fera plus une grande impression que les images à l'extérieur. Joyeux Halloween de toute façon!

Sunday, October 28, 2018

The Tin House / La maison de fer-blanc




I mentioned the Tin House Courtyard in a previous posting. Here's an ink and watercolour sketch that I made from a photo (see below) of the original Tin House built in the 1860s at 136 Guigues Avenue in the Lowertown section of Ottawa. The building has an interesting history which is recounted in this link by Heritage Canada. The original structure was built by a tinsmith named Honoré Foisy who painstakingly created it as a sort of advertisement for his buisness. After the building was demolished in the 1960s, an Ottawa artist named Art Price collected pieces of the structure and restored the facade with other pieces from demolished buildings. The facade was installed on the wall of the present courtyard in 1973 and enjoyed great popularity.  In the early 2000s, the structure was becoming damaged by oxidation and had to be restored once again. I've always been amazed by this structure because it preserves a part of the local history and because it's a beautiful creation by two talented artists.
Watercolour with Micron pens in a Fabriano sketchbook, 25 x 19 cm.

J'ai mentionné la cour de la maison de fer-blanc dans un article précédent. Voici un dessin à l'encre et à l'aquarelle que j'ai réalisé à partir d'une photo (voir ci-dessous) de la maison en fer blanc originale construite dans les années 1860 au 136, avenue Guigues, dans la partie Basseville d'Ottawa. Le bâtiment a une histoire intéressante qui est relatée dans ce lien par Patrimoine Canada. La structure originale a été construite par un ferblantier nommé Honoré Foisy, qui l'a soigneusement créée pour en faire une sorte de publicité. Après la démolition du bâtiment dans les années 1960, un artiste d'Ottawa, Art Price, a rassemblé des morceaux de la structure et a restauré la façade avec d'autres morceaux de bâtiments démolis. La façade a été installée sur le mur de la cour actuelle en 1973 et jouissait d'une grande popularité. Au début des années 2000, la structure était endommagée par l'oxydation et a dû être restaurée une fois de plus. Cette structure m'a toujours émerveillée car elle conserve une partie de l'histoire locale et constitue une belle création de deux artistes talentueux. 
Aquarelle avec stylos Micron dans un carnet de croquis Fabriano, 25 x 19 cm.




Thursday, October 25, 2018

The Jeanne-d'Arc Courtyard / La cour Jeanne-d'Arc


As mentioned in a previous posting, I only made a couple of sketches while participating in the Ottawa Urban Sketchcrawl last weekend. This is my second one. Since it was fairly cold and windy that morning, I thought that it would be a good idea to seek shelter in one of the Byward Market courtyards to draw something. For those who are not acquainted with the downtown, there are several courtyards to choose from. The first on my stroll was the Claredon Courtyard with its arched brick entranceway, followed by the York Street square with its big OTTAWA sign, followed by the Jeanne-d'Arc Courtyard and its bronze sculpture of the Dancing Bear, and finally the Tin House Courtyard with the facade of an old house which used to stand on Gigues Street. Faced with all these choices, I decided to retrace my steps to the Jean-d'Arc Courtyard where I made this sketch. That morning, I only had time to sketch the scene in pencil (see below).
Watercolour in a Fabriano sketchbook, 23 x 19 cm.

Tel que mentionné dans une précédente article, je n’ai fait que deux croquis lors de ma participation à la Sketchcrawl urbaine d’Ottawa la fin de semaine passée. Voici mon deuxième. Comme il faisait assez froid et qu'il y avait beaucoup de vent ce matin-là, j'ai pensé que ce serait une bonne idée de chercher refuge dans l'une des cours du marché By pour dessiner quelque chose. Pour ceux qui ne connaissent pas le centre-ville, il y a plusieurs cours à choisir. La première de ma promenade était la cour Claredon avec son entrée voûtée en brique, suivie de la place de la rue York avec son grand panneau OTTAWA, suivie de la cour Jeanne-d'Arc et de sa sculpture en bronze de l'ours dansant, et enfin suivie de la cour de la maison en fer blanc avec la façade d'une vieille maison qui se trouvait autrefois sur la rue Gigues. Face à tous ces choix, j'ai décidé de revenir sur mes pas à la cour Jean-d'Arc où j'ai réalisé ce croquis. Ce matin-là, j'ai seulement eu le temps de dessiner la scène au crayon (voir ci-dessous).
Aquarelle dans un carnet de croquis de Fabriano, 23 x 19 cm.





Monday, October 22, 2018

Ottawa Byward Market / Marché By d'Ottawa




I made this sketch at the Byward Market in Ottawa last Saturday as part of the 61st World Wide Sketchcrawl. The Ottawa chapter of the Urban Sketchers Organization arranged this sketching event which attracted some 20 individuals who braved chilly 7 C temperatures and gusty winds to draw scenes in the Market. I managed to draw two scenes. For my first one, I chose a location in front of the totem pole at the Ottawa School of Art on George Street. I found that the pleine air sketching was fairly challenging - I had to wear enough clothing to keep warm but have some comfort to be able to draw and paint; I had to find a spot to sit which was outside the flow of pedestrian traffic; and I had to keep a few snowflakes from spoiling my painting! It was all great fun however. I'm thankful to artist, Cindi Moynahan-Foreman for organizing the event.
Watercolour in a Fabriano sketchbook, 28 x 19 cm.

J'ai fait ce croquis au marché By à Ottawa le samedi dernier dans le cadre du 61e Sketchcrawl mondiale. La section d'Ottawa des Urban Sketchers (le groupe en ligne de « croqueurs urbains ») a organisé cet événement de dessin qui a attiré une vingtaine de personnes qui ont affronté des températures glaciales et des vents en rafales pour dessiner des scènes du marché. J'ai réussi à dessiner deux scènes. Pour ma première scèene, j'ai choisi un emplacement en face du totem en face de l'École d'art d'Ottawa sur la rue George. J'ai trouvé que le dessin en plein air était assez difficile - je devais porter suffisamment de vêtements pour rester au chaud mais à la même temps avoir un certain confort pour dessiner et peindre ; je devais trouver un endroit pour m'asseoir qui était en dehors du flux de la circulation piétonne ; et j'ai dû empecher quelques flocons de neige de gâcher ma peinture! C'était très amusant cependant. Je suis reconnaissant à l'artiste, Cindi Moynahan-Foreman d’avoir organisé cet événement.
Aquarelle dans un livre de croquis Fabriano, 28 x 19 cm. 



Wednesday, October 17, 2018

Ottawa River vista / Vue sur la rivière des Outaouais




I like to cycle along this path for the wonderful views of the Ottawa River. From this location just west of Kettle Island, the river is fairly wide but relatively shallow. You can see some great sunsets here as well as skyscapes which are inspiring.
Watercolour with a touch of Micron pens in a Fabrino sketchbook, 28 x 18 cm.

J'aime faire du vélo le long de ce chemin pour la vue magnifique sur la rivière des Outaouais. De cet endroit, juste à l’ouest de l’île Kettle, la rivière est assez large mais relativement peu profonde. Vous pouvez voir quelques superbes couchers de soleil ici ainsi que des gratte-ciels qui inspirent.
Aquarelle avec une touche de stylo Micron dans un carnet de croquis Fabrino, 28 x 18 cm.

Tuesday, October 9, 2018

Wolf in a canoe / Loup dans un canoë


October is known as Inktober to a lot of sketchers worldwide. Started by Jake Parker in 2009, the idea is to draw one ink sketch each day during the month and to post it on social media - most notably on Twitter with the hashtag #Inktober or #Inktober 2018. Sounds easy? The basic idea is to stimulate your creative juices and to create positive drawing habits. Not everyone can do the full month, so you do what you can. This is one of my contributions.
My illustration is inspired by a sculpture at the Canadian History Museum known as 'Namaxsala : To travel in a boat together' by Mary Anne Barkhouse (below). Her sculpture derives from a story that her grandfather told her where he helped a wolf cross a treacherous stretch of water in a boat on the west coast of Canada in British Columbia. Namaxsala reflects on human relationships with the natural world. A short video on the making of the sculpture can be found at www.historymuseum.ca/maryannebarkhouse. The setting for the sculpture on the Ottawa River in front of the Parliament Buildings is magnificent. Viewed from inside the museum, it can look as though Namaxsala is right on the river ready to make its own passage.
Ink drawing, 15 x 15 cm.

Octobre est connu comme Inktober auprès de nombreux dessinateurs du monde entier. Lancé par Jake Parker en 2009, l’idée c'est de dessiner une esquisse chaque jour du mois et de l’afficher sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter avec le hashtag #Inktober ou #Inktober 2018. Cela vous semble simple? L'idée de base est de stimuler votre créativité et de créer des habitudes de dessin positives. Tout le monde ne peut pas faire le mois complet, alors vous faites ce que vous pouvez. Voici l'une de mes contributions. 
Mon illustration est inspirée d'une sculpture du Musée de l'histoire canadienne appelée «Namaxsala: Voyager ensemble dans un bateau» de Mary Anne Barkhouse (ci-dessous). Sa sculpture provient d'une histoire que son grand-père lui a racontée lorsqu'il a aidé un loup à traverser une étendue d'eau perfide dans un bateau sur la côte ouest du Canada en Colombie-Britannique. Namaxsala réfléchit aux relations humaines avec le monde naturel. Vous trouverez une courte vidéo sur la fabrication de la sculpture à l’adresse www.museedelhistoire.ca/maryannebarkhouse/. L'endroit de la sculpture sur la rivière des Outaouais devant les édifices du Parlement est magnifique. Vu de l’intérieur du musée, on dirait que Namaxsala est au bord de la rivière, prêt à faire son propre passage. 
Dessin à l'encre, 15 x 15 cm.



Wednesday, September 26, 2018

Gatineau Point shoreline park No. 2 / Parc riverain de la Pointe Gatineau no. 2

Yesterday I posted a scene from the Gatineau Point promenade. Here's another one from a different location looking west towards the MacDonald-Cartier Bridge and the Ottawa-Gatineau downtown core. As you can see, my style is very different from my previous sketch - no ligne claire / cartoon technique. I find it refreshing to go from one style to another; my choice of style all depends on how I feel, how much detail needs to be recorded, and how much time I want to spend on the scene.

Watercolour in a Fabriano sketchbook, 27.5 x 19.5 cm.

Hier, j'ai affiché une scène de la promenade de la Pointe Gatineau. En voici un autre, situé à un autre endroit, en direction ouest, vers le pont MacDonald-Cartier et le centre-ville d'Ottawa-Gatineau. Comme vous pouvez constater, mon style est très différent de mon précédent croquis - pas de technique ligne claire / BD. Je trouve ça rafraîchissant de passer d'un style à un autre; Mon choix de style dépend de ce que je ressens, de la quantité de détails à enregistrer et du temps que je veux consacrer à la scène.
Aquarelle dans un carnet de croquis de Fabriano, 27,5 x 19,5 cm.

Tuesday, September 25, 2018

Gatineau Point shoreline park / Parc riverain de la Pointe Gatineau


The shoreline in Gatineau Point has been transformed over the last few years into a very pleasant area. A wide promenade made for walking and cycling has been constructed along with parks to sit and admire the scenery and with quais to gain access to the river by boat. Of course, I've always enjoyed waterfront scenes along the Ottawa River, but the newly built promenade makes it very enjoyable to go for a leisurely walk or (in my case) a brisk bicycle ride with a stop for a sketch. I've noticed a lot of people of all ages that make use of the promenade for exercise, which is at least one good reason for the municipality and the government to have invested in this project.
Watercolour with Micron pens in a Fabriano sketchbook, 28 x 18 cm.

Le littoral de la Pointe Gatineau a été transformé au cours des dernières années en un secteur très agréable. Une grande promenade pour la marche et le vélo a été construite avec des parcs pour s'asseoir et admirer le paysage et les quais pour accéder à la rivière en bateau. Bien sûr, j'ai toujours apprécié les scènes de bord de mer le long de la rivière des Outaouais, mais la promenade nouvellement construite rend très agréable de faire une promenade ou (dans mon cas) une promenade en vélo avec un arrêt pour une esquisse. J'ai remarqué beaucoup de gens de tous âges qui utilisent la promenade pour faire de l'exercice, ce qui constitue au moins une bonne raison pour que la municipalité et le gouvernement investissent dans ce projet.
Aquarelle avec stylos Micron dans un carnet de croquis Fabriano, 28 x 18 cm.

Thursday, September 13, 2018

Lac Leamy in summer / Le lac Leamy en été


Alas, the official days of summer are quickly disappearing. Fortunately this year I've enjoyed a fair amount of cycling and have bicycled often through this park area at Lac Leamy. Although I've sketched it on several occasions, I couldn't resist doing it one more time.
Watercolour in a Fabriano sketchbook, 28 x 19 cm.

Hélas, les jours officiels de l'été disparaissent rapidement. Heureusement, cette année, j'ai beaucoup fait du vélo et j'ai souvent voyagé dans ce parc au lac Leamy. Bien que je l'ait esquissé à plusieurs reprises, je n'ai pas pu résister à le refaire une fois de plus.
Aquarelle dans un carnet de croquis Fabriano, 28 x 19 cm.

Wednesday, September 12, 2018

Tranquil bay with a dock / Baie tranquille avec un quai




Our cottage lies on a shallow quiet bay where few speedboats venture; they're wary of lily pads and other aquatic plants. The tranquility is wonderful. Just gazing on the sun and wind play on the water is a pleasure to watch and to sketch.
Watercolour on a Fabriano sketchbook, 28 x 19 cm. 

Notre chalet est situé dans une baie peu profonde et peu fréquentée par les bateaux rapides. Ils se méfient des nénuphars et autres plantes aquatiques. La tranquillité est merveilleuse. Le simple fait de regarder le soleil et le vent jouer sur l'eau est un plaisir à regarder et à dessiner.
Aquarelle sur un carnet de croquis Fabriano, 28 x 19 cm.

Tuesday, September 11, 2018

Archaeological volunteer / Bénévole archéologique


I made this watercolour painting of a happy volunteer (my grandson) at the archaeological dig last month on the Ottawa River. I composed it from photos that I took. Admittedly, there's so much to observe when you're at a busy place like this one that photographs help to remember the setup of the site. However, I believe that drawings and paintings have their proper place in recording these events - a photo can record too much (so the artist must simplify certain things and draw the observer's eye to some specific objects, like the tools in my painting) and a photo can also fail to record some things (so the artist can carefully add them, like the background of the Ottawa skyline which was missing in my photos). As I mentioned in my previous posting, this archaeological dig was well organized and hopefully benefited from lots of volunteers. I hope to be back next year!
Watercolour on Fabriano paper, 40 x 30 cm.

J'ai fait cette aquarelle d'un bénévole heureux (mon petit-fils) lors des fouilles archéologiques du mois dernier sur la rivière des Outaouais. Je l'ai composé à partir de photos que j'ai prises. Certes, il y a tellement de choses à observer lorsque vous êtes dans un endroit très fréquenté comme celui-ci, car les photos aident à se souvenir de la configuration du site. Cependant, je crois que les dessins et les peintures ont leur place dans l’enregistrement de ces événements - une photo peut enregistrer trop (l’artiste doit donc simplifier certaines choses et attirer l’attention de l’observateur sur certains objets spécifiques, comme les outils de ma peinture) et la photo peut également ne pas enregistrer certaines choses (pour que l'artiste puisse les ajouter avec soin, comme l'arrière-plan de l'horizon d'Ottawa qui manquait dans mes photos). Comme je l'ai mentionné dans mon précédent message, cette fouille archéologique était bien organisée et, espérons-le, a bénéficié de nombreux bénévoles. J'espère être de retour l'année prochaine!
Aquarelle sur papier Fabriano, 40 x 30 cm.

Sunday, August 26, 2018

Archaeological dig on the shoreline of the Ottawa River / Fouilles archéologiques sur la rive de la rivière des Outaouais




Earlier this week, I was pleased to stumble upon the archaeological dig which was taking place at the Lac Leamy Park along the shoreline of the Ottawa River. Several volunteers under the direction of Archaeologist Ian Badgley (Heritage Program, National Capital Commission) were carefully removing layers of earth and cataloguing everything they found. Over the past few years (see a previous sketch I made here), they have unearthed several artifacts which are well over 2,000 years old and tell the story of the First Nation tribes which met and traded here. I have to admit that it was inspiring to have seen them unearth a fire pit which burned a couple of millennia ago.
Watercolour with Micron pens in a Fabriano sketchbook, 28 x 19 cm.

Plus tôt cette semaine, j'ai eu le plaisir de découvrir les fouilles archéologiques qui se déroulaient au parc du lac Leamy, le long de la rive de la rivière des Outaouais. Plusieurs bénévoles sous la direction de l'archéologue Ian Badgley (Programme du patrimoine, Commission de la capitale nationale) retiraient soigneusement des couches de terre et cataloguaient tout ce qu'ils trouvaient. Au cours des dernières années (voir une esquisse précédente que j'ai faite ici), ils ont déniché plusieurs artefacts datant de plus de 2 000 ans et racontent l'histoire des tribus des Premières nations qui se sont rencontrées et échangées ici. Je dois admettre qu’il était inspirant de les voir déterrer un foyer qui a brûlé il ya deux millénaires.
Aquarelle avec stylos Micron dans un carnet de croquis Fabriano, 28 x 19 cm.






Tuesday, August 7, 2018

Old bent tree / Vieux arbre courbé




It's impressive to see some old trees that are precariously bent over, almost touching the ground or water. They seem to defy the laws of gravity and remain standing. Over time, branches sprout upwards to reclaim the natural direction that the tree should take. The result is rather odd, as you can see in my sketch of a tree along the Gatineau River.
I made this sketch with my iPad Pro on an app called Procreate. I enjoy drawing and experimenting with this great program. Among other things, Procreate has the ability to create videos of the progress of your work and you can compress them into short 30 second films as you can see below.
Digital image.

C'est impressionnant de voir de vieux arbres courbés touchant presque le sol ou l'eau. Ils semblent défier les lois de la gravité et restent debout. Au fil du temps, les branches poussent vers le haut pour récupérer la direction naturelle de l'arbre. Le résultat est plutôt étrange, comme vous pouvez le voir dans mon croquis d'un arbre le long de la rivière Gatineau. 
J'ai réalisé cette esquisse avec mon iPad Pro sur une application appelée Procreate. J'aime dessiner et expérimenter avec ce programme exceptionelle. Entre autres choses, Procreate a la capacité de créer des vidéos sur l’avancement de votre travail et vous pouvez les compresser en courts films de 30 secondes, comme vous pouvez le voir ci-dessous.
Image digital.



 
Short video of sketching / Court vidéo de dessiner

Wednesday, July 25, 2018

Tangled forest by the river / Le forêt emmêlée au bord de la rivière




I haven't been doing much cycling-sketching lately because of the extreme heat and then because of the deluge of rain. This sketch is from my last bike ride before things got out of control, weather-wise. It was done at a spot where I often stop - where Brewery Creek flows into the Ottawa River. This time I ventured into the small forest which borders the river  and was impressed by the dense foliage and large vines that wrapped themselves around the trees. The forest was wild and unkempt but had a special beauty. A long time ago, there was a lumber mill located here known as the Gilmour and Hughson Company. I could still find traces of the mill on the riverbank where carved stones lay about. I spent around 20 minutes sketching and then finished my work at home.
Watercolour with Micron pens in a Fabriano sketchbook, 28 x 19 cm.

Ces derniers temps, je n'ai pas fait beaucoup de dessin avec mon vélo à cause de la chaleur extrême et ensuite à cause du déluge de pluie. Ce croquis provient de ma dernière balade à vélo avant que les choses ne deviennent incontrôlables. Cela a été fait à un endroit où je m'arrête souvent - là où le ruisseau de la Brasserie se jette dans la rivière des Outaouais. Cette fois, je me suis aventuré dans la petite forêt qui borde la rivière et j'ai été impressionné par le feuillage dense et les grandes vignes qui s'enroulaient autour des arbres. La forêt était sauvage et mal entretenue mais avait une beauté particulière. Il y a longtemps, il y avait une scierie située ici, connue sous le nom de Gilmour and Hughson Company. Je pouvais encore trouver des traces du moulin sur la rive où des pierres sculptées gisaient. J'ai passé environ 20 minutes à dessiner puis j'ai fini mon travail à la maison.
Aquarelle avec des stylos Micron dans un carnet à dessin Fabriano, 28 x 19 cm.


Traces of mill / Traces du moulin

Traces of mill / Traces du moulin